l’habillage d’un problème

mercredi 21 avril 2010
par  JP Maleplate
popularité : 48%

Extrait d’un cours de Jean-Claude Régnier

Les représentations liées à la résolution de problème ont été étudiées. Jean Julo a montré que la réussite d’un problème dépendait fortement de « l’habillage d’un problème » et non de la structure mathématique sous-jacente.

Par exemple, il considère le problème suivant :
« On dispose d’une jarre de vin et d’une jarre d’eau. On prend un verre de vin dans une jarre de vin et le verse dans la jarre d’eau. Puis on prend un verre du mélange obtenu et on le verse dans la jarre de vin (le verre est le même pour les deux opérations).
Parmi ces trois affirmations laquelle vous paraît juste :
il y a plus de vin dans la jarre d’eau que d’eau dans la jarre de vin
il y a plus d’eau dans la jarre de vin que de vin dans la jarre d’eau
il y autant de vin dans la jarre d’eau que d’eau dans la jarre de vin. »
Si on remplace les jarres contenant vin et eau par des boîtes contenant des billes vertes et rouges, le problème, au sens mathématique, est exactement identique. Jean Julo a remarqué que la réussite est nettement plus élevée avec la version « boites avec billes ». Il explique que dans la première version l’idée de concentration , de miscibilité des liquides, idée qui perturbe la résolution, est nettement plus présente. Avec la deuxième version, il est plus aisé de formuler l’argument suivant : les billes rouges prélevées de la première boîte ont été remplacées par des billes vertes en même nombre puisque les boîtes contiennent le même nombre de billes au départ et à l’arrivée.


Navigation

Articles de la rubrique

Agenda

<<

2019

 

<<

Novembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois